Charlotte Gainsbourg dévastée par la séparation, étrange réconfort de la part de son père : « Ça va être choquant »


Également Charlotte Pletcher

| Journaliste

Elle est fan de séries en tout genre, et adore suivre le quotidien de ses acteurs préférés. Elle est également fan de la reine Elizabeth II et de Kate Middleton et ne comprend toujours pas ce que fait le prince Harry avec Meghan Markle.

Charlotte Gainsbourg peut enfin souffler. Dans quelques jours, le musée consacré aux œuvres et à la vie de son père, Serge Gainsbourg, qu’elle a installé dans sa maison de la rue du Verneuil, ouvrira ses portes. Une mission qu’elle devait accomplir pour celui qui était toujours là pour elle, même de manière non conventionnelle.

Charlotte Gainsbourg détruite par la séparation de l’étrange confort de son père : « Il va la choquer » Dailymotion

Le reste est après l’annonce

le compte à rebours a commencé. Dans une semaine, la Maison Gainsbourg, le musée créé par Charlotte Gainsbourg dans la maison de son défunt père, rue Verneuil à Paris, ouvrira ses portes. Un événement stressant pour la compagne et future épouse d’Ivan Attal, qui se dit :Ne sois pas rassuré du tout« L’ouverture de ce mémorial. C’est cependant un merveilleux hommage à son père Serge Gainsbourg, qui a toujours été là pour elle, dans les bons comme dans les mauvais moments. »

Union africaine ParisienCharlotte Gainsbourg a confirmé qu’elle vivait presque dans cette maison très mystérieuse pour les fans du chanteur de passage à Paris. « Deux jours avant sa mort, il m’a donné les clés pour vivre avec lui. « Je sors d’un chagrin douloureux. » Dit-elle. Pour la calmer, il n’y a pas de câlins ni de mots rassurants comme le font certains parents, mais de manière beaucoup moins traditionnelle : «Cela va choquer les parents responsables, mais il a mis les cigarettes que je fumais et un paquet de Lexomil à côté de mon lit« Ce qui a fait de lui rien de moins qu’un père merveilleux.

Poids pour Charlotte

Charlotte Gainsbourg s’est longtemps demandé ce qu’elle ferait de la maison de la rue Verneuil : «J’avais peur pour mes enfants, j’avais peur qu’ils ne sachent pas quoi faire de cette maison. C’était un fardeau pour moi, pendant 32 ans, de me dire que je voulais en faire un musée, mais il y avait trop de restrictions pour que je ne puisse pas le faire. Elle a dû avancer« .

Avant de laisser officiellement découvrir au public les secrets de son père, Charlotte Gainsbourg a envisagé d’emménager avec lui et son compagnon Yvan Attal : «À un moment donné, j’ai rencontré des problèmes financiers et j’ai pensé à vendre notre maison avec Ivan et à me lancer dans un 5 bis.« .Un projet qui n’a pas été vérifié par le réalisateur : »Je pense qu’Evan m’a dit : « Vous vous moquez de moi !« Si Charlotte ne l’avait pas écouté, son bien-aimé lui aurait sûrement chanté : »Je suis venu te dire que je pars« .

Le reste est après l’annonce

Le reste est après l’annonce

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :