La Guadeloupe, Saint-Martin et Saint-Barthélemy sont placés en vigilance orange pour « fortes pluies et orages ».

Les prévisions météorologiques indiquent une dégradation des conditions météorologiques dans les heures à venir. Les orages devraient s’intensifier et durer plus longtemps dans l’après-midi. De fortes accumulations sont attendues. La pluie devrait continuer dans la nuit suivante voire demain dans la journée. De nombreuses données encouragent les municipalités et les écoles à faire preuve de prudence lorsqu’elles demandent aux parents de venir chercher leurs enfants.

                        <span class="a-article__author">Guadeloupe Ier </span>
                <span class="a-separator">•</span>

Le niveau d’alerte passe donc à l’orange. L’Etat souligne le risque de fortes pluies pouvant aller de 100 à 300 mm par endroits attendues cet après-midi à partir de 16 heures, qui devraient continuer de s’intensifier jusqu’à mardi soir.
Depuis lundi matin, la préfecture a placé l’archipel guadeloupéen en alerte jaune en raison de « fortes pluies et orages », de « vagues de crue » et de vents violents.

Il s’agit essentiellement des effets du passage de la tempête tropicale Philip. En fin de matinée, Philippe se trouvait à 100 kilomètres de la Guadeloupe et à 210 kilomètres au sud-est de Saint Barthélemy. (17,1°N, 60,7°O). Elle retourne vers le nord-ouest le long de l’arc des Petites Antilles.

En début d’après-midi, plusieurs municipalités ont invité les parents à venir chercher leurs enfants pour prévenir toute montée des eaux. De nombreuses institutions ont utilisé le réseautage en direct pour avertir les parents et les inviter à récupérer leurs enfants le plus tôt possible.

La Préfecture de Guadeloupe et la Préfecture déconcentrée de Saint-Barthélemy et Saint-Martin suivent particulièrement ce phénomène afin de continuer à communiquer sur l’évolution de la situation météorologique et les mesures qui peuvent être prises en fonction de l’évolution du système.

Forte pluie

Les fortes pluies générées par Philippe passent près de nous. En conséquence, les pluies orageuses risquent de s’intensifier et de devenir plus persistantes, notamment ce soir et la nuit suivante.
De forts cumuls sont attendus sur de courtes périodes (de 50 à 80 mm en quelques heures), mais aussi tout au long de l’épisode, puisque ces pluies devraient se poursuivre demain mardi. Une accumulation d’environ 100 à 200 mm est possible en 24 heures.
1 mm équivaut à 1 litre d’eau par mètre carré.

Des vents forts
Le vent soufflera inhabituellement du sud-ouest, augmentant en vitesse entre 35 et 45 km/h dans les zones exposées, notamment sur les côtes, le terrain et en mer. La nuit suivante, il se déplacera vers le sud-sud-ouest et pourrait souffler. Jusqu’à 40/50 km/h. Demain, il se déplacera progressivement vers le sud et s’affaiblira progressivement. De plus, de fortes rafales de pluie, atteignant 60/70 km/h cet après-midi et 80/90 km/h la nuit prochaine, sont possibles, et il faut tenir compte de la direction inhabituelle.

Vagues d’immersion
Régions : Côte-sous-le-Vints, Saintes, Marie-Galante-Ouest, Riviera et Désirades.
L’intensification des vents de secteur Sud-Ouest puis Sud-Ouest générera progressivement des turbulences inhabituelles sur les côtes exposées Est et Sud (Côte-sous-le-Vint, Les Saintes, Marie-Galante, Riviera et La Désirade). Des ruptures et des inondations localisées sont attendues et il y aura une demande d’amarrages pour bateaux cet après-midi et encore plus la nuit prochaine et demain mardi.

Par ailleurs, à partir de mardi matin, des vents plus forts d’ouest puis de sud-ouest créeront des perturbations inhabituelles dans les Caraïbes. Des ruptures et des inondations localisées sont attendues et il y aura une demande d’amarrages pour bateaux. Des infestations à petite échelle seront observées dans le port de Gustavia.

Total attendu ce matin :
40 mm en une heure à La Désirade et à la Pointe des Châteaux.
40 à 50 mm en 2 heures à Petit Bourg, Goiève et Marie-Galante.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire