Red Star prend les devants à Châteauroux et consolide sa position de leader

Commencer le pied national Dans 93 Épisode 4 : Apprendre !

La huitième journée du Championnat National 1 se conclut lundi soir par une rencontre avec le leader de l’Étoile Rouge, le paria qui a débuté la saison avec six victoires en sept matches dans le tournoi, et qui se déplacera au stade Périchon du Châteauroux à la fin de la saison. après-midi. . De leur côté, les Castelroussins alternent bonnes performances et matchs médiocres et souhaitent grignoter le haut du classement, ce qui servira de catalyseur pour la suite de la saison. A noter que les Odoniens sont privés de ce match pour Cheikh Ndoye, et le joueur sénégalais a été suspendu en raison de l’accumulation de cartons jaunes.

La première période a été globalement dominée par les visiteurs qui ont logiquement été récompensés de leurs efforts. Il a été trouvé dans la surface et Achille Anani a astucieusement renvoyé le ballon à Foday Doucouré. Le piston droitier malien était d’abord bloqué sur sa première tentative puis délivrait un jab puissant et tendu qui trompait Konaté (23e). Malgré la réponse de Châteauroux, le Rouge Sarr a pris l’avantage en première mi-temps et aurait pu se cacher. Tout semble donc possible dans le deuxième acte.

Châteauroux se bat et le Red Star arrive toujours en tête

Le début de seconde période a été une nouvelle fois en faveur des joueurs de Habib Bey qui ont fait le nécessaire pour poser des problèmes à Olivier Saragaglia qui allait revenir, coup du sort. Sur un long coup franc, le malchanceux Blondon Miyabiya surprend et trompe son propre gardien d’un complètement faux pied (61e). De quoi reprendre un match qui s’est transformé en bagarre, puisque Châteauroux a haussé son niveau après l’égalisation, mais les visiteurs vont néanmoins reprendre l’avantage après une faute sur le nouveau venu Hassan Ben Ali à l’intérieur de la surface de réparation. L’Algérien a rendu justice de ses propres mains et a commis une faute sur le gardien adverse (75e).

Châteauroux n’a pas abandonné et a continué à attaquer en fin de match. Sur un centre parfait au deuxième poteau, Jeffrey Durbant, élu joueur le plus utile du premier championnat national en août, manque sa tête à bout portant qui passe à côté du poteau droit de Quentin Bonnardo. C’est par hasard que Perichon, face à un Udon toujours aussi solide, enregistre sa sixième victoire consécutive dans le tournoi, la septième en huit matches, lui permettant de reprendre quatre points d’avance sur le Chamois Niortet. De leur côté, les joueurs de Castelrossen restaient bloqués à la treizième place.

Résumer

Au terme d’un match plaisant, le Red Star s’est imposé pour le sixième match consécutif en championnat, et le septième en huit journées, pour rester à l’aise en tête du classement. Sans Cheikh Ndoye, les joueurs de Habib Biyi ont trouvé les ressources nécessaires pour remporter la victoire.

Édition

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire