Rocky Mountaineer Train, l’un des plus beaux trains du monde

  • partir : Banff
  • Accéder : Vancouver
  • distance : 956 km
  • Durée : 2 jours
  • Plate-forme: 1
  • Payer : Canada

Circuits possibles

Train de luxe exploité par la société privée Rocky Mountaineer Vacations, le Rocky Mountaineer est considéré comme l’un des plus beaux trains au monde avec ses quatre voies différentes traversant le magnifique décor des Rocheuses canadiennes. Les touristes qui ne souhaitent pas un forfait comprenant également des activités dans la ville de départ ou d’arrivée peuvent acheter un aller simple ou un aller-retour pour l’un des itinéraires ferroviaires : Vancouver-Kamloops-Banff, appelé « Premier Passage vers l’Ouest » (Premier Corridor vers l’Ouest), appelé Vancouver, Kamloops-Jasper « Voyage à travers les nuages » (Voyage à travers les nuages), Vancouver Whistler-Quesnel-Jasper, baptisé « De la forêt tropicale à la ruée vers l’or » (Des forêts tropicales à la ruée vers l’or) et « voyages circulaires »Avec départ et arrivée à Vancouver.

Dans les images, dans les images Quels sont les plus beaux trains touristiques de France ?

Il est difficile de choisir entre ces superbes circuits, à moins d’avoir une préférence personnelle pour un itinéraire particulier. Toutes les croisières Rocky Mountaineer durent deux à trois jours, mais contrairement à la plupart des autres trains de croisière de luxe, aucune nuitée n’est prévue. Le Rocky Mountaineer circule uniquement de jour pour permettre à ses passagers de profiter pleinement des paysages époustouflants qu’il traverse, et ils passent la nuit dans un hôtel cinq étoiles des villes étapes.

⋙ Interrail Pass : voyage en train à travers 33 pays européens

Cabanes avec vue imprenable sur le paysage canadien

Il n’y a donc pas de voitures-lits, juste des cabines conçues pour que les passagers ne manquent pas un instant du magnifique paysage qui défile sous leurs yeux. Ainsi, toutes les voitures sont panoramiques, mais certaines… plus que d’autres. Il existe en fait deux niveaux de service proposés : SilverLeaf et GoldLeaf.

Chacun d’eux permet de profiter pleinement des vues panoramiques, et le choix dépend du prix et du niveau de prestations. Les voitures GoldLeaf, de plain-pied, offrent de meilleures vues et disposent d’une salle à manger pour le petit-déjeuner et le déjeuner. Enfin, détail important, ce ticket vous donne accès à la plateforme extérieure où vous pourrez prendre des photos et des vidéos sans être gêné par la fenêtre.

Route historique Vancouver-Kamloops-Banff

Parmi les itinéraires proposés, tous impressionnants, le Vancouver-Kamloops-Banff (Premier Passage vers l’Ouest) emprunte la première ligne transcontinentale du Canada, le Chemin de fer Canadien Pacifique, inauguré en 1885, et qui fut aussi le premier voyage de Rocky. 1990. Ce train touristique est aujourd’hui le seul à transporter des passagers sur cette route historique.

Rocky Mountaineer parcourt cet itinéraire plusieurs fois par semaine dans les deux sens d’avril à octobre. Le voyage dure deux jours, avec une nuit d’hôtel lors d’une escale à Kamloops, bien entendu incluse dans le prix du billet. Départ à 7h30 le premier jour, arrivée à 20h30 le lendemain direction Vancouver-Banff. Au retour, le départ s’effectue à 7h40 et l’arrivée deux heures plus tôt, à 18h30. Pour le reste, rien ne change en termes de beauté des paysages et de services à bord.

Départ possible de Banff

Fidèles à l’esprit originel des pionniers qui ont construit le chemin de fer vers l’ouest, nous pouvons ainsi partir de Banff, petite ville touristique de moins de 8 000 habitants située à environ 1 400 mètres d’altitude au sein du parc national, qui constitue son emplacement principal. Zone principale.

Le parc environnant couvre plus de 6 500 kilomètres carrés et abrite une faune variée, notamment des grizzlis et des élans, dont les populations sont sans aucun doute plus grandes que la population de Banff elle-même. La meilleure façon de s’y rendre est de prendre l’avion jusqu’à Calgary et de parcourir les 104 kilomètres qui séparent l’aéroport de la ville en voiture ou en bus.

Le Rocky Mountaineer attend ses passagers tôt le matin à la gare de Banff, non loin du centre-ville. Le bâtiment, datant de 1910, est situé à l’emplacement autrefois occupé par la cabine où s’arrêtaient les premiers trains circulant sur la ligne depuis 1885. Dès les premiers kilomètres, où que l’on regarde, le paysage est magnifique, et après une demi-heure de trajet la silhouette majestueuse de Castle Mountain.

Un voyage en train entrecoupé de nombreux sites exceptionnels

Quelques kilomètres plus loin, le train s’approche d’une large courbe appelée Morant Curve, du nom de Nicholas Morant, le photographe publicitaire du chemin de fer Canadien Pacifique qui l’a immortalisé dans des dizaines de photographies publiées dans des livres à travers le monde. Passé ce célèbre site, le train passe par la gare de Lake Louise, entièrement construite en bois en 1909 et déclarée d’importance historique par le gouvernement fédéral en 1991. Quelques kilomètres plus loin, un monument à la gauche du train marque un autre point de voie intéressant. : la Continental Divide, C’est la ligne de partage des eaux entre les océans Atlantique et Pacifique, au point culminant du parcours (1625 mètres d’altitude). La ligne continue entre virages, ponts et tunnels dans une zone escarpée et sauvage où la pose de la voie ferrée n’était pas vraiment une tâche facile.

Le voyageur peut facilement le deviner lorsque le train entre dans le premier des deux tunnels en spirale, ce qui lui permet de perdre rapidement de l’altitude sans que la pente ne soit trop forte. Le chemin de fer s’arrête ensuite à la gare routière, avant de repartir et de s’approcher de Kicking Horse Canyon, nom précédemment adopté pour cette voie ferrée traversant les montagnes Rocheuses. La ligne suit ensuite le fleuve sur plusieurs kilomètres et comporte de nombreux ponts et tunnels.

Après environ deux heures, l’alpiniste traverse le célèbre pont de Stony Creek, long de 147 mètres et s’élevant à environ 100 mètres au-dessus du lit de la rivière. Un tunnel construit pour augmenter la capacité de la ligne permet désormais de contourner cette section du tracé, mais Rocky Mountaineer suit le tracé original pour emprunter ce pont et deux autres ponts plus petits, particulièrement impressionnants.

Le soir, le train arrive à Kamloops pour une escale de nuit. Le deuxième jour, il suit les rives du lac Kamloops, puis de la rivière Thompson, en passant par une zone étonnamment aride, jusqu’à sa rencontre avec le fleuve Fraser. La vallée abrite d’une part le chemin de fer du Canadien Pacifique, ligne construite en 1885, et de l’autre le chemin de fer du Canadien National, construit en 1917. À la sortie de la gorge du fleuve Fraser, le train se retrouve dans une plaine et s’approche de la ville de Vancouver, où il y arrive en milieu d’après-midi. Les montagnes Rocheuses sont désormais derrière lui.

Les tunnels en spirale du Chemin de fer Canadien Pacifique se composent de deux galeries courbées à environ 270 degrés, creusées le long des parois du canyon. Le plus haut (n°1) mesure environ 910 mètres de haut et passe sous la montagne de la Cathédrale. La sortie est 15 mètres plus basse que l’entrée. Le chemin de fer longe ensuite le flanc de la vallée dans la direction opposée à l’itinéraire précédent, avant de traverser la rivière Kicking Horse et de traverser le mont Ogden. Cette galerie (n°2) décrit également une courbe à 270 degrés de sorte que la sortie se situe à nouveau environ 15 mètres plus haut que l’entrée. La file continue ensuite vers la place. Ces ouvrages doublent la longueur de la voie et réduisent la pente de la ligne à 2,2 %, au lieu de 4,5 % du tracé initial qui avait conduit au déraillement.

Ce contenu est tiré du livre « Découvrez le monde en train«  (Editions GEO) qui propose, pour chaque continent, des itinéraires ferroviaires extraordinaires.

Ce livre, Voyager autrement, est disponible à l’achat depuis le 21 septembre 2023. géographique

Sur le même sujet :

⋙ Les 10 plus longs voyages en train au monde

⋙ Quels sont les plus beaux trains touristiques d’Europe ?

⋙ Mexique : Au fil des grandes vallées, un train étonnant pour les touristes

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire